Et ce manque, immense...